La baklawa tunisienne tire son origine du baklava, un gâteau turc, ou peut-être grec ou syrien… Mais

qu’importe le nom, vous, ce qui vous intéresse c’est de vous régaler et vous avez bien raison ! Ceci

dit, avant de déguster cette baklawa que vous venez de commander sur www.tunisiegourmet.com et

si on s’intéressait à son histoire ?

Le baklava… turc ou grec ?

En voilà un débat digne de celui de la poule et de l’œuf. Alors, turc ou grec, ce dessert ? Ce gâteau

feuilleté qui fait le plaisir de tous les peuples de l’Empire ottoman et de la Perse a des origines assez

controversées. Mais nombreux sont ceux qui se disputent sa source originelle. Pour ceux qui

défendent la thèse byzantine appuyés par de nombreux chercheurs, ils trouvent des similitudes avec

un dessert grec du nom de « kopton » et pensent que forcément ils sont concitoyens. D’ailleurs, le

mot « baklava » serait d’étymologie moghole selon l’Oxford Dictionary of English, ce qui renforce la

thèse centrasiatique turque.

Et les ottomans ?

Chez les Ottomans, les premières traces écrites du baklava remontent à 1473 c’est-à-dire au

conquérant d’Istanbul, Mehmet II. C’est donc loupé pour ceux qui lui trouvent des airs turcs… En

revanche, ce sont les chefs cuisiniers de la cour ottomane qui ont fixé la forme actuelle du dessert.

En tout cas ce n’est pas demain la veille qu’on aura une réponse à cette question. En attendant on

raconte que ce sont ceux qui en parlent le moins qui en mangent le plus ! Vous savez ce qu’il vous

reste à faire…

Leave your comment

Your email address will not be published.